top of page
  • charlotte6127

Une vidéo RSE ? Oui, mais durable !

Le saviez-vous ? La production audiovisuelle a elle aussi un impact sur l’environnement.

Si elle n’est pas en soi un secteur extrêmement polluant – environ 315 000 tCO²eq en 2018 contre 86 millions tCO²eq pour l’agriculture et la production animale – et ne représente même pas 1 % des émissions françaises –, l’empreinte carbone de la production audiovisuelle ne diminue pas. C’est-à-dire que, contrairement à d’autres secteurs plus émetteurs de gaz à effet de serre, elle n’a pas encore vraiment entamé sa transition écologique.


Pourtant, par son ouverture au grand public et sa nature inhérente à faire passer des messages l’audiovisuel a aussi son rôle à jouer. Et pour être convaincant, quoi de mieux qu’être aussi exemplaire ?


Séquences Clés s’engage !

Chez Séquences Clés, nous sommes souvent sollicités sur des projets en lien avec la RSE et le développement durable. Il nous a donc paru important d’être nous aussi prescripteurs sur ce sujet en signant il y a quelques années la charte Ecoprod.


Ecoprod est une association créée en 2009 à l’initiative de plusieurs grands acteurs de l’audiovisuel qui s’est donné pour mission de faire avancer et de fédérer toutes les parties prenantes du secteur en les engageant dans des pratiques environnementales vertueuses. La charte invite chaque signataire à entamer une démarche de réduction de son impact environnemental au moyen de 9 leviers.


Pour un grand acteur de l’assurance français, nous avons récemment participé auprès de deux autres agences à la réalisation du making-of d’une campagne publicitaire de grande ampleur. Le groupe, très engagé pour le développement durable et l’inclusion, avait souhaité prolonger cet engagement jusque dans la conception et la diffusion de ses campagnes de communication en adoptant une approche de responsabilité éco-sociale.

Pour cette campagne publicitaire, le groupe avait souhaité montrer les coulisses du tournage des spots et plus spécifiquement les mesures mises en place pour en réduire l’empreinte carbone. Et la réalisation de ce making-of devait bien entendu se plier aux mêmes règles !


Décarboner l’étape du tournage

Car la phase de tournage serait à elle seule responsable d’un quart des émissions de l’audiovisuel, derrière le streaming. Et pour cause, c’est la phase qui concentre le plus gros des moyens techniques et humains : transport du matériel, transport des personnels, énergie consommée sur place, restauration, production de déchets, hébergement… tout cela contribue, à des niveaux différents, à l’émission de gaz à effet de serre.

Heureusement, une partie des solutions sont déjà à notre portée. Pêle-mêle : déplacer les personnels en train (ou en véhicule hybride, voire électrique sur de courtes distances), limiter le rayon géographique des tournages, privilégier le recours à des lampes à LED, faire appel à des prestataires locaux pour la restauration, approvisionner les cantines en circuits courts, réutiliser les costumes…


Vous aussi vous souhaitez mettre en place une communication 100 % RSE ? Et si vous faisiez appel à nous ?






Comments


bottom of page