• mirlande

Promouvoir le sport-santé au sein de votre entreprise



𝗟𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗽𝘁𝗲 à 𝗿𝗲𝗯𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗮𝗻𝗰é ! Dans très exactement 2 ans, jour pour jour, la France et le monde vibreront face à la cérémonie d’ouverture de 𝗣𝗮𝗿𝗶𝘀 𝟮𝟬𝟮𝟰 🥇🥈🥉 . L’événement s’annonce grandiose ✨, nous serons le 26 juillet 2024, les délégations descendront la Seine, et ce sera le top départ 🏁 d’une première série de compétitions, olympiques, avant que suivent les paralympiques.


Au-delà de ces 2 x 20 jours qui s’annoncent magiques (mais qui passeront trop vite !), ces Jeux doivent servir de levier pour faire évoluer toute la société. Sur au moins deux sujets : 𝗹’𝗶𝗻𝗰𝗹𝘂𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗵𝗮𝗻𝗱𝗶𝗰𝗮𝗽 (nous y reviendrons !) & le 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁-𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲́.


𝗟𝗲 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁-𝘀𝗮𝗻𝘁é, 𝗰’𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗲 𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗼𝗶, 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗼𝗻 𝗯𝗶𝗲𝗻-𝗲̂𝘁𝗿𝗲 , 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗽𝗿𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗲́𝘁𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗲́𝘃𝗮𝗰𝘂𝗲𝗿 𝗹𝗲 𝘀𝘁𝗿𝗲𝘀𝘀, 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗲 𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘀𝗼𝗻 𝗰𝗼𝗿𝗽𝘀 𝗲𝘁 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘀𝗮 𝘁𝗲̂𝘁𝗲, 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝗽𝗹𝗮𝗶𝘀𝗶𝗿 ❗ Car le sport, il faut le dire et le redire, ça excite les endorphines et des ocytocines – les hormones du bonheur ! (et pour ceux qui aiment ça, l'adrénaline !). On se sent bien quand on bouge !


Et ce "BOUGER PLUS", c’est à nous tous de le porter et de le promouvoir. La fameuse société civile doit se mobiliser : les entreprises, les associations, nous tous… A nous tous de promouvoir, dans les deux ans qui viennent, ce bel enjeu du sport-plaisir ! C’est nous tous qui feront "l'héritage" des Jeux, tout dépend de notre mobilisation !


👉👉👉 Vous voulez communiquer auprès de vos salariés sur tous les bienfaits du sport-santé, et les motiver pour « Bouger plus » ? Contactez Séquences-Clés nous saurons vous accompagner sur ce sujet !

(📌 Séquences-Clés est une agence de communication inclusive, ESS, et spécialiste des enjeux RSE et de société !)


Et inutile de le dire, au-delà du plaisir, c’est un sujet de santé publique, face à une France trop sédentaire, ce qui a beaucoup d’impacts sur la santé au travail. 👉 𝗗𝗥𝗛, 𝗗𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗥𝗦𝗘, 𝗥𝗲𝘀𝗽𝗼𝗻𝘀𝗮𝗯𝗹𝗲𝘀 𝗤𝗩𝗧… 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗮𝗰𝘁𝗲𝘇-𝗻𝗼𝘂𝘀 !


Tony Estanguet : « Paris 2024 est une opportunité unique pour mettre en mouvement tous les Français. Cela passe par une prise de conscience collective. ».Un salarié français passe 42 heures hebdomadaires sur son lieu de travail, soit plus que tout autre lieu. A Paris 2024, nous en sommes convaincus : le sport au travail doit être démocratisé, dans l’intérêt même des entreprises.