top of page
  • charlotte6127

La santé au travail, ce n'est pas du cinéma !

Le client


Thalie Santé est le Service de Santé et de Prévention au Travail dédié aux entreprises et salariés des industries culturelles et créatives. Outre ses activités de médecine du travail, il a aussi mission de partager les bonnes pratiques et mettre à disposition des éléments de sensibilisation et de communication pour prévenir les risques professionnels dans des métiers qui peuvent être intenses physiquement.


Artistes, techniciens intermittents, agents, pigistes, mannequins, enfants du spectacles et alternants peuvent ainsi bénéficier de dispositifs de prévention adaptés aux spécificités de leurs métiers.


Au sein de Thalie Santé, la cellule de prévention de la désinsertion professionnelle « PDP » vient en aide aux personnes dont l’état de santé compromet leur maintien dans l’emploi. Médecins, infirmiers, ergonomes-psychologues du travail, assistantes sociales... C’est toute une équipe pluridisciplinaire qui se tient à disposition pour conseiller, accompagner et orienter les travailleurs dans leurs démarches. Celles-ci peuvent aller de l’aménagement de poste à l’aide à la création d’entreprise, en passant par le bilan de compétences.


C’est cette unité que Thalie Santé a souhaité mettre en avant via un court-métrage de 5 min 30 qui sera soumis au jury du festival Regards Croisés en septembre.



L’humour et la vidéo d’entreprise, pas incompatibles !


Séquences Clés s’est chargé de l’écriture du script sur une idée originale de Thalie Santé, qui a imaginé le parcours de Théo, travailleur handicapé, en errance dans les méandres administratifs qui finit par se tourner vers la cellule PDP et ses « super-héros ». Le service a souhaité jouer la carte de l’humour et présenter son travail sans se prendre au sérieux.


Au menu : une scène de bureaucratie labyrinthique tout droit inspirée des 12 Travaux d’Astérix et une équipe de figurants de Thalie Santé vêtue de costumes de super-héros, pour un résultat drôle, décalé, mais aussi concret.


L’enjeu était de montrer une médecine du travail proche de ses bénéficiaires, à l’inverse des stéréotypes de la clinique froide, carcérale et déshumanisée. Séquences Clés s’est joué des clichés en les traitant sous la forme d’un cauchemar pour ne pas dénigrer un service sous-estimé et pourtant essentiel. A la fin, c’est bien une équipe pluridisciplinaire en chair et en os qui vient en aide à Théo. Car la santé au travail, ce n’est pas du cinéma !





Santé au travail : mieux vaut prévenir que guérir


S’il est de la responsabilité de tout employeur d’assurer la santé et la sécurité de ses collaborateurs, il convient de rappeler à quel point l’enjeu est majeur. Renforcer la prévention des risques, c’est améliorer les conditions de travail et mieux protéger ses salariés. Mais de quoi parle-t-on exactement, quand on parle de santé au travail ?


Si chaque entreprise doit déterminer les risques en fonction de son activité, deux sujets méritent qu’on s’y attarde : les risques psychosociaux et les troubles musculo squelettiques.


Les risques psychosociaux recouvrent tout ce qui met en péril la santé mentale, physique et sociale des salariés : stress, épuisement professionnel, épisode dépressif, trouble anxieux, harcèlement moral... Les causes sont souvent liées aux conditions d’emploi, à l’organisation du travail ou bien aux relations de travail. En 2022, on comptait 2,5 millions de personnes atteintes de burn out, soit 34% des salariés. Des chiffres alarmants : c’est 5 fois plus que l’estimation faite par la mission parlementaire sur « l’épuisement professionnel » en 2016, la tendance s’étant aggravée avec la crise sanitaire.


Du côté des troubles musculo-squelettiques, les statistiques sont tout aussi inquiétantes, puisqu’ils représentent 90 % des maladies professionnelles en France. Ils se manifestent principalement autour des articulations, comme le poignet, les épaules ou encore les genoux. Liés aux conditions de travail, ils sont de plus en plus causés par la sédentarité des postes de bureau.



Et si on vous aidait à en parler ?


En tant qu’employeur, la culture de la sensibilisation permet d’instaurer un dialogue positif, et montre aux salariés que vous vous souciez d’eux. L’impact sur la productivité est par ailleurs non négligeable car cela induit moins d’accidents, moins d’absentéisme, et des conditions de travail optimales pour tous, réduisant ainsi les inégalités.


Vous avez des idées ? Nous sommes à votre écoute pour les concrétiser ! contact@sequences-cles.fr

Comentarios


bottom of page