• mdegorce

Caisses d’Epargne : l’inclusion financière au coeur de leur engagement



Elles sont parmi les trois premières entreprises mécènes de France, et soutiennent plus de 1000 associations : pour les Caisses d’Epargne, l’engagement en faveur de la solidarité est historique. En témoigne cette activité d’inclusion financière, et son dispositif de microcrédit Parcours Confiance, destinée à la réinsertion ou le retour à l’emploi des personnes fragilisées. « Très concrètement on va aider des personnes sans emploi, des travailleurs précaires, des accidents de vie, des femmes seules qui élèvent leurs enfants, les CDD, interim, les personnes victimes d’une maladie », détaille Cédric Turini, Directeur de la RSE à la Fédération Nationale des Caisses d’Epargne. Et de poursuivre : « On constate que ce microcrédit à un impact très positif sur le budget, mais aussi des effets auxquels on ne s’attendait pas comme l’estime de soi des personnes ».


La dimension sociale au service de la relance économique


Un dispositif de micro crédit donc, mais aussi une offre de LOA inclusive, et des ateliers destinés à faire de la pédagogie de l’argent… La solidarité est un axe fort des Caisses d’Epargne et, Cédric Turini en est persuadé, la crise n’y changera rien : « La relance économique se fera inévitablement en tenant compte de la dimension sociale et environnementale. En tout cas du point de vue des Caisses d’Epargne, ça ne fait aucun doute. »